Être de raison

De Spinoza et Nous.
(Différences entre les versions)
Aller à : Navigation, rechercher
 
m (Remplacement du texte — « Pensées métaphysiques - Première partie, chapitre premier : De l'être réel, de l'être forgé et de l'être de raison » par « Pensées métaphysiques/Première partie/chapitre I »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Un '''être de raison''' est un être qui n'existe que dans la pensée, par opposition à l'être réel qui existe aussi en dehors d'elle. Un être de raison, est plus précisément une "façon de penser qui sert à retenir, expliquer et imaginer plus facilement les choses déjà comprises" ([[Pensées métaphysiques - Première partie, chapitre premier : De l'être réel, de l'être forgé et de l'être de raison# Une Chimère, un Être forgé et un Être de Raison ne sont pas des Êtres.|Pensées métaphysiques I, 1]]). Mais un être de raison a toujours une raison d'être, pratique beaucoup plus que théorique : il ''sert à ''retenir, expliquer et imaginer'' plus facilement les choses connues''. Ainsi le genre "animal" ou l'espèce "baleine" n'existent pas réellement en dehors de la pensée, ce ne sont que des façons commodes de regrouper différents individus — qui eux existent concrètement — par la considération de leurs caractéristiques communes les plus marquantes, pour en faciliter la mémorisation et la représentation. Voir [[abstraction]]s.
+
Un '''être de raison''' est un être qui n'existe que dans la pensée, par opposition à l'être réel qui existe aussi en dehors d'elle. Un être de raison, est plus précisément une "façon de penser qui sert à retenir, expliquer et imaginer plus facilement les choses déjà comprises" ([[Pensées métaphysiques/Première partie/chapitre I# Une Chimère, un Être forgé et un Être de Raison ne sont pas des Êtres.|Pensées métaphysiques I, 1]]). Mais un être de raison a toujours une raison d'être, pratique beaucoup plus que théorique : il ''sert à ''retenir, expliquer et imaginer'' plus facilement les choses connues''. Ainsi le genre "animal" ou l'espèce "baleine" n'existent pas réellement en dehors de la pensée, ce ne sont que des façons commodes de regrouper différents individus — qui eux existent concrètement — par la considération de leurs caractéristiques communes les plus marquantes, pour en faciliter la mémorisation et la représentation. Voir [[abstraction]]s.
  
  
 
[[Catégorie:Concepts du spinozisme]]
 
[[Catégorie:Concepts du spinozisme]]
 
[[Catégorie:Gnoséologie]]
 
[[Catégorie:Gnoséologie]]

Version actuelle en date du 7 janvier 2017 à 03:31

Un être de raison est un être qui n'existe que dans la pensée, par opposition à l'être réel qui existe aussi en dehors d'elle. Un être de raison, est plus précisément une "façon de penser qui sert à retenir, expliquer et imaginer plus facilement les choses déjà comprises" (Pensées métaphysiques I, 1). Mais un être de raison a toujours une raison d'être, pratique beaucoup plus que théorique : il sert à retenir, expliquer et imaginer plus facilement les choses connues. Ainsi le genre "animal" ou l'espèce "baleine" n'existent pas réellement en dehors de la pensée, ce ne sont que des façons commodes de regrouper différents individus — qui eux existent concrètement — par la considération de leurs caractéristiques communes les plus marquantes, pour en faciliter la mémorisation et la représentation. Voir abstractions.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Découvrir
Œuvres
Échanger
Ressources
Boîte à outils